shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

Actualité

Retour à la réalité, recalé à l’entrée, la fête est finie alors qu’elle a jamais commencé !

Le chanteur Orelsan aurait pu prononcer ces paroles à la fin de la finale retour samedi dernier… Après ces 50 dernières minutes des playoffs nos conquérants ont échoué, manque de playoffs, manque de rythme, Bordeaux était simplement au-dessus !

La fête est finie alors qu’elle a jamais commencé.

Défait 4-3 à l’aller, les hommes de Gérôme Guérin devaient l’emporter de deux buts d’écart pour s’offrir le titre de champion de France de nationale 1 si convoité, l’objectif d’une équipe, d’un club. Pourtant le public avait répondu présent, salle comble, comme promis ! Une diffusion médiatique importante ces derniers jours, des partenaires qui répondent présent, le maire Joël Bruneau en personne, il ne manquait rien, excepté la victoire, oups… manqué !

C’est la dure loi du sport, ils auraient pu faire exploser de joie la halle des granges pleine à craquer, mais les Bordelais en avaient décidé autrement, malgré une ouverture du score très rapide par l’américain Greg Hughes, Hadrien Sentenac, encore, vient égaliser quelques secondes plus tard. C’est tout un symbole, cet ancien Caennais n’avait plus marqué depuis 10 matchs, il choisit la finale aller pour un doublé et maintien les siens dès l’entame du match retour ! C’est ensuite Bordeaux qui mènera la danse jusqu’à la fin, 1-2 puis 1-3 à la pause.

Deuxième mi-temps après 41 secondes de jeu Antoine Sentenac sonne la révolte 2-3. Quelques secondes plus tard c’est un but hasardeux qui laisse Bordeaux dans sa zone de confort (3 buts d’avance) 2-4, Caen va réduire le score 3-4 par Théo Fontanille mais il reste toujours 2 buts de retard. A 2 minutes de la fin, Thomas Perrine quitte sa cage pour aligner un joueur de champ supplémentaire, en vain… Vandromme capitaine des Lions vient sceller le sort de nos valeureux conquérants.

Retour à la réalité, recalé à l’entrée.

Le titre N1 était également synonyme de monté en Elite, oups manqué ! Mais rien n’est terminé de ce côté-là ! Nos Caennais auront le droit à une séance de rattrapage, direction Epernay pour un match de barrage sec face à l’avant dernier de la ligue Elite. Nul doute que les rouge et noir auront le cœur gros, les jambes en feu ce samedi 4 juin en Champagne pour aller chercher cette dernière place vacante pour l’Elite du roller hockey Français et retrouver, après 3 ans dans l’antichambre, l’un des championnats les plus relevé et plus structuré du monde !

Le mot de l’équipe : nous remercions les bénévoles toujours aussi nombreux pour préparer ces évènements, les partenaires pour avoir répondu présent, le maire Joêl Bruneau et Mr Olivier de s’être déplacé et surtout au public nombreux qui a su donner de la voix jusqu’au bout pour nous encourager. Il nous reste une dernière chance, à nous de la saisir pour donner au club cette montée en Elite qui nous tiens tous à cœur. #enrougeetnoir

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful